Accueil > Présentation du cabinet de conseil ACDEFI
Présentation du cabinet de conseil ACDEFI
ACDEFI - 19 septembre 2007


 
Aux Commandes De l'Economie de la Finance

 

Pendant douze ans, Marc Touati a été le chef économiste des groupes Banques Populaires et Natexis, réalisant plus de 200 conférences par an et prodiguant ses analyses et prévisions économiques et financières aux cadres et aux clients de ces deux groupes. Aujourd'hui, avec l'aide de son équipe, il met cette expertise au service de toutes les entreprises françaises, des professionnels de la finance et de la gestion et plus globalement de tous les particuliers qui le souhaitent. Pour l'instant, seules quelques institutions financières ont leurs économistes et/ou stratégistes, nous voulons donc permettre à un maximum d'entités d'en bénéficier.

Pour ce faire, le cabinet met à disposition de tous ses clients un site Internet innovant, dynamique et interactif (www.acdefi.com), avec notamment des réactions à chaud quotidiennes aux évènements économiques et financiers français et internationaux, une newsletter hebdomadaire intitulée Economie et Stratégies à destination des entreprises et des professionnels, des chroniques vidéos hebdomadaires, un dictionnaire économique et financier vidéo, des conférences vidéos, des chroniques hebdomadaires sur les enjeux de la mondialisation et de la politique française, des prévisions économiques et financières, des stratégies financières basées sur l'analyse chartiste et, bien sûr, un forum riche en débats de qualité.

A côté de l'ensemble de ces productions écrites et audiovisuelles, le cabinet ACDEFI fournit de nombreuses prestations pour les entreprises et professionnels et ce autour de quatre missions principales :

 

- Le conseil économique et financier aux dirigeants

 

- La formation économique des cadres et employés

 

- L'organisation et la réalisation de conférences et séminaires pour les cadres et clients

 

- L'accompagnement des entreprises lors de leurs grandes évolutions

(introduction en bourse, augmentation de capital, recherche d'investisseurs...).

 

Pour assurer ces missions, un large éventail de prestations est proposé :

 

• Conseil économique et financier et/ou conférences pour la Présidence et/ou la Direction Générale avec présentation des analyses et prévisions françaises et internationales ;

 

• Conférences et/ou Séminaires sur les enjeux économiques et financiers pour les cadres, les employés, et les clients avec présentation des analyses et prévisions sur supports vidéo et papier ;

 

• Participation aux Assemblées Générales, Conseils d'Administration au travers de présentations économiques et financières ;

 

• Cycle de formation des cadres de l'entreprise aux enjeux économiques et financiers internationaux par le biais de conférences, d'articles et de vidéos ;

 

• Etudes économiques et/ou financières et/ou sectorielles sur des demandes spécifiques de l'entreprise ;

 

• Publications économiques et financières hebdomadaires et/ou mensuelles ;

 

• Rédactions d'articles dans les revues internes et externes de l'entreprise ;

 

• Référencement de l'entreprise sur le site d'ACDEFI.

 

Enfin, chaque trimestre, ACDEFI organise pour ses clients une conférence de présentation de ses analyses et prévisions économico-financières françaises et internationales.

 

Nous restons à votre disposition pour de plus amples renseignements et pour établir si vous le souhaitez une offre dédiée à votre entreprise.

Très cordialement

 

Marc Touati

Président d'ACDEFI

 

ACDEFI, 23, rue Balzac 75008 PARIS www.acdefi.com, marc.touati@acdefi.com ou sophie.sara@acdefi.com

Les analyses hebdomadaires
Un vent d’euphorie semble souffler sur la zone euro et sur la France depuis quelques semaines. Selon certains prévisionnistes, notamment ceux des organes officiels que sont la Commission européenne et l’INSEE, l’UEM et la France auraient d’ores et déjà retrouvé le chemin de la croissance forte, qui pourrait même avoisiner les 2,5 % dès 2018. A l’évidence, la réalisation d’une telle conjecture ne pourrait que nous faire plaisir. Seulement voilà : en économie, la magie n’existe pas. Autrement dit, pour pouvoir atteindre une croissance durable de 2,5 %, il faut un certain nombre d’ingrédients dont la France et la zone euro ne disposent pas pour le moment. Certes, la faiblesse des cours du pétrole et des matières premières au sens large, le caractère extrêmement accommodant de la politique de la BCE ou encore le maintien des taux d’intérêt obligataires sur des niveaux exagérément bas ont aidé et aideront encore la croissance économique. Pour autant, il s’agit là de conditions nécessaires mais pas suffisantes pour permettre à cette dernière d’atteindre 2,5 %. D’ailleurs, d’autres éléments conjoncturels agissent déjà à la baisse sur la dynamique économique : le ralentissement dans la plupart des pays émergents, Chine et Inde en tête, la remontée de l’euro, notamment face au dollar, ou encore les incertitudes géopolitiques internationales. Mais au-delà de ces évolutions conjoncturelles, certes non négligeables, le vrai handicap de la zone euro et plus particulièrement de la France, réside dans la faiblesse de leur croissance structurelle. Aussi, pour parvenir à ce niveau de 2,5 %, il faut engager de profondes réformes structurelles sur la fiscalité, le marché du travail ou encore le financement de l’économie, qui n’ont toujours pas été menées, en particulier en France. Autrement dit, ce ne sont pas quelques évolutions conjoncturelles favorables qui permettront de masquer les faiblesses structurelles de l’économie française. Dans ce cadre, nous sommes contraints de confirmer notre prévision d’une croissance française d’environ 1,3 % tant en 2017 qu’en 2018. Quant à l’atteinte durable des 2,5 %, elle ne sera possible qu’après la modernisation de l’économie française et donc, dans le meilleur des cas, pas avant 2020. Certes, mieux vaut tard que jamais. La question reste néanmoins de savoir si la population et les entreprises françaises auront la force d’attendre…