Les publications de la rubrique 'L'humeur de la semaine' sont en accès libre pendant 30 jours, au delà l'accès est réservé aux clients d'ACDEFI
Connexion
Pas encore client ACDEFI ?
Les analyses hebdomadaires
Après avoir été élu Président de la République française, Emmanuel Macron est donc sur le point de réaliser un raz-de-marée à l’Assemblée Nationale. Bravo ! Mais une question demeure : va-t-il engager la France dans une véritable « thérapie de choc bienveillante », dont elle a absolument besoin, ou alors va-t-il réaliser des réformettes et devenir ce que certains craignent encore, à savoir un « Hollande bis » ? En cas de besoin, nous lui rappelons ci-après qu’en dépit des apparences récentes, l’économie française reste au bord du gouffre et ne pourra pas supporter une nouvelle déception. Voilà donc les cinq catégories de mesures à prendre d’urgence pour (enfin !) sauver notre « douce France ». 1. Baisser la pression fiscale pour tous, les entreprises et les ménages, de façon claire. 2. Optimiser la dépense publique, notamment en réduisant les dépenses de fonctionnement. 3. Réduire le coût du travail, non pas évidemment en abaissant les salaires, mais en réduisant d’au moins 15 % les charges qui pèsent sur ces derniers. 4. Moderniser le marché du travail (cf. notre "Humeur" de la semaine dernière). 5. Favoriser le financement des entreprises et de l’innovation. Si, pour le moment, il ne s'agit là que d'un rêve, espérons que les nouveaux dirigeants du pays auront le courage d'engager la France sur la voie de la rédemption. Mais attention, notre thérapie de choc bienveillante doit être appliquée rapidement. En 2018, il sera effectivement trop tard. Et le pire deviendra inévitable.